Archives de catégorie : Actualités

Rencontres interprofessionnelles 2020

Les conditions de confinement/déconfinement mais aussi les conséquences techniques et économiques de la crise du Coronavirus, pour de nombreux acteurs de la filière, remettent en question cette journée de Rencontres. Mais nous réfléchissons à la façon de nous « rencontrer » virtuellement pour prendre des nouvelles de chacun de vous, de vos entreprises, réfléchir à l’avenir de la filière et échanger sur ce qui nous tient tant à coeur. A très bientôt !

Du lin et du chanvre pour les masques barrière

Le LIN et le CHANVRE pourront aussi nous protéger !

Les initiatives pour répondre à l’ENORME besoin en masque sont nombreuses. Le lin et le chanvre ne sont pas en reste. Nous relayons dans cette rubrique les actions de nos adhérents et partenaires.

La filature de lin -tout récemment en place- et les métiers à tisser de l’entreprise EMANUEL LANG tournent pour la fabrication de masques à Hirsingue, dans le Sundgau. Ils sont en capacité de produire chaque semaine 100 000 masques sans coutures, lavables et recyclables, composés à 45 % de lin filé au sein de l’entreprise et 55 % de coton bio.

Christian Didier, directeur général d’Emanuel Lang, devant le métier à tisser indique que «  La confection de ces masques est un moyen pour nous de pérenniser la notion de filière de lin français avec notre activité de filature et de tissage  ». En lire +

Partenaire de Lin&Chanvre Bio sur les travaux de recherche et développement en chanvre textile, pour le tissage du chanvre, Christian Didier et Pierre Schmitt ont à cœur de relocaliser les étapes de transformation textile du lin. Ils sont pionniers en la matière en démarrant début 2020, une filature à sec, de lin, en Alsace. Un premier pas, très encourageant pour la filière !

GEOCHANVRE F, fabricant français de géotextiles, toiles de paillages etc, situé dans l’Yonne, fabrique un masque barrière en feutre filtrant de catégorie 2 à DESTINATION DES PROFESSIONNELS. Pour plus d’information

LES ABEILLES COUTIERES

A l’initiative de Christophe PELLETIER, entreprise créaLIN (www.crealin.fr ), l’idée est de créer un réseau de couturiers.ères. prêts.tes à mettre leurs talents au service de la fabrication de ces masques.

Dans un premier temps, nous recherchons des couturiers.ères professionnels.les indépendants.es, artisans, auto-entrepreneurs, atelier de confection, avec une structure juridique permettant d’émettre des factures. A brève échéance, nous étudions la possibilité légal et juridique d’intégrer et rémunérer tous les couturiers.ères non professionels.les à notre réseau (retraités.es, couturiers.ères occasionnel.les…). Les titres emploi-services de l’URSSAF pourrait nous y aider simplement.

Bien entendu, des couturières bénévoles sont les bienvenues mais dans le cadre de la fabrication de masques qui seront offerts aux plus démunis.

Le principe est que chacun.e reçoit des masques en kit à assembler, en tissu lavable (d’origine française) fabriqués selon la spécification AFNOR, validés par la DGA. Le nombre de kits, le conditionnement et la livraison des masques réalisés, ainsi que la rémunération est fonction de votre statut (voir plus haut) et de votre capacité à confectionner.

Si vous souhaitez aider ce projet et devenir une « abeille couturière », merci de vous faire connaître par mail à : christophe.pelletier@crealin.fr. En retour, nous vous transmettrons toutes les informations nécessaires pour commencer à butiner !

Si vous êtes une collectivité, une entreprise, un artisan, faites-nous connaître vos besoins quantitatifs de masques par le mail.   Nous ne tarderons pas à revenir vers vous.

le masque présenté est un prototype en tissu filtrant

Brigitte MICHELOT-COYARD,  KYEWO (www.kyewo.com) adhérente de LCBio s’est déjà mise à butiner.

Saluons aussi le projet en cours dans le Nord, de fabrication « collaborative » de masque pour le personnel médical : www.lesouffledunord.com.

Lin textile biologique 2020 : les semis sont faits!

Le semis de la culture de lin cette année a commencé vers le 1er avril. En mode de production en agriculture biologique, les liniculteurs se donnent le temps, pour certains, de faire un (ou plusieurs) faux semis, consistant à faire lever les « mauvaises herbes », concurrentes de la culture. Et surtout, ils attendent que le sol soit bien « réchauffé ». En soignant la préparation du sol et le « lit de semences » des graines de lin, l’agriculteur favorise une levée rapide, de jeunes pousses vigoureuses.

La surface de lin textile biologique effectivement semée, sur des exploitations en Agriculture Biologique (AB) ou en conversion vers l’AB, est d’environ 800 ha pour cette campagne 2020. La crise du Coronavirus touche de plein fouet le secteur textile et n’épargne pas la filière lin. Cependant les contingences techniques et agronomiques des exploitations agricoles, en particulier à ce moment de l’année culturale, conduisent les agriculteurs « à faire ce qui était prévu ». Malgré les stocks de lin importants, le millésime 2020 est lancé.

balles de paille de lin en attente d’être teillées. Photo Corinne Staegen – juin 2019

Les graines sont en terre, certaines ont germé et les premières feuilles voient le jour. C’est parti pour les 120 jours du lin ! 120 jours d’alchimie entre le sol, la météo et le savoir-faire de l’agriculteur !

Lin textile bio : réunions techniques en Normandie, du 5 au 18 février 2020.

L’association Lin et Chanvre Bio vous présenter les itinéraires techniques en LIN TEXTILE BIO, les résultats économiques et les perspectives de la filière, en partenariat avec Bio En Normandie : 

MERCREDI 5 FEVRIER à 14 h à TOTES (76), à la Maison Familiale Rurale

MERCREDI 12 FEVRIER à 10 h à VAL DE REUIL (27), site des Hauts Prés

VENDREDI 14 FEVRIER à 14 h à SAINT ROMAIN de COLBOSC (76), pôle de proximité de la communauté urbaine, 5 rue Sylvain Dumesnil.

MARDI 18 FEVRIER à 14 h près de CAEN (14), à VILLONS LES BUISSONS dans les locaux de la coopérative agricole linière du Nord de Caen

et en partenariat avec Bio Hauts de France, MARDI 25 FEVRIER à 14h à ARRAS (62) dans les locaux de l’association des producteurs d’endives, 2 rue des fleurs.

2,23,24.VI.2019

2,23,24.VI.2019 

TABLEAU : LA CHEMISE DE LIN de Delphine Debord Garcia.

Quelques mots de l’artiste : « Elodie Chuen-Douville, directrice artistique de l’association Alliance et Culture m’a proposée de participer à son opération « Tous à vos pinceaux ». Il s’agissait de créer une peinture avec comme thème « Lin et Patrimoine » qui serait exposée durant l’été 2019 à Saint Pierre le Viger (76) puis vendue aux enchères en reversant la moitié de la somme à l’association « Pro Aid Autisme ». J’ai choisi de peindre une longue chemise de lin ancienne avec petits plis et initiales brodées en rouge sur un fond de bibliothèque. J’ai utilisé pour cela ma technique habituelle: un carton préparé de format 25×15,5 cm (le format des esquisses de Seurat) peint à l’huile; puis je l’ai encadré d’une baguette de chêne clair.
J’ai voulu enfin verser à l’association « Lin et Chanvre Bio » dont je respecte beaucoup la
démarche l’autre moitié de la somme de cette peinture qui a trouvé acquéreur. ».

Un GRAND MERCI à Delphine de la part de Lin et Chanvre Bio

Compte instagram de photographies: @delphinedgarcia

5ème Rencontre Lin et Chanvre textiles biologiques.

La 5ème Rencontre interprofessionnelle organisée par l’association Lin et Chanvre Bio a rassemblé le 18 juin 2019 au lycée agricole d’YVETOT plus de 160 participants : agriculteurs, teilleurs, industriels du textile, stylistes et marques, de toute la France (Sud ouest, Alsace, Champagne, …), d’Italie, de Belgique et d’Allemagne.

Deux tables ronde ont alimenté les échanges : « le Chanvre Made in France » et « les perspectives du marché du lin textile biologique » voir le programme. Les présentations de ces tables-rondes ainsi que les débats qu’elles ont suscités, sont disponibles sous forme de transcriptions écrites pour des adhérents de l’association sur simple demande par mail. linetchanvrebio arobase gmail.com

Lire le compte-rendu.Liste des intervenants pour la table ronde sur le chanvre.Liste des intervenants pour la table ronde sur le chanvre.

4 éme Rencontres LCBio 2018 : Beaucoup d’enthousiasme pour une filière pleine d’avenir !

Quelques participants de la 4eme journée de rencontres de la filière LCBIO le 5 juin à Amillis

Un beau succès pour notre journée de rencontres de la filière organisée cette année dans la Brie à l’invitation du teillage Devogèle et d’Olivier Rousseau (liniculteur bio):  96 personnes représentant toute la filière : agriculteurs, conseillers agricoles, teilleurs, filateurs, tisseurs et industriels textiles, marques, donneurs d’ordres et distributeurs de textile et d’habillement, instituts de recherche, consultants, organisations professionnelles, pouvoirs publics et société civile venus de toute la France et pour certains d’Italie et de Belgique

Les échanges ont été très riches tout au long de la journée. Les visites du matin (culture du lin bio, essais de chanvre textile,  teillage) comme les tables rondes de l’après-midi (maille de lin et filières chanvre) sans oublier le repas  ont été des moments privilégiés pour échanger autour des projets et des perspectives des filières textiles lin et chanvre bio.

Certains projets très fédérateurs ont émergé, notamment le regroupement des commandes de fils de lin bio que LCBio organisera auprès de Safilin pour que les « petits » créateurs puissent aussi avoir accès à du lin bio français. Le projet  « LinPossible » a également reçu un accueil enthousiaste (cf. ci-après).

Notre association et toute la filière des textiles bio est ressortie pleine d’énergie de cette journée qui a permis de valider notamment 3 points :

  • La demande de lin et de chanvre bio est immense et largement insatisfaite. Il reste à à convertir plus de surfaces des bassins liniers à l’agriculture biologique. La Seine et Marne est précurseur avec le doublement des surfaces annoncé pour 2019 !
  • La filière chanvre textile intéresse énormément de monde et nous avons pu voir plusieurs projets dans plusieurs régions d’Europe (nos premiers essais sont très prometteurs et nous espérons que notre filière permettra de fournir un fil de chanvre français de très belle qualité d’ici quelques années)
  • La filière s’intéresse à la fois au bio et au Made in France, et un groupe de travail s’est constitué autour du projet « LinPossible » qui vise à permettre d’avancer vers l’objectif (qui semble impossible aujourd’hui mais on ne va pas s’en satisfaire) de réintroduire d’ici quelques années une véritable filature de lin au mouillé en France

Vous aimez nos projets ?  Vous voulez nous soutenir ? Rejoignez-nous !

 

 

Une étole 100% lin bio de France voit le jour !

etoles-n-%c2%a67-lin-bio-organic-lcbio-7Après deux ans de travail de la part des adhérents et des animateurs, qui nous a offert à tous l’occasion de saisir la finesse des enjeux de la filière, notre Étole 100% Lin Bio de France est sortie des ateliers !

L’association Lin et Chanvre Bio, qui travaille et milite pour le développement de la culture du lin et du chanvre textiles en agriculture biologique, regroupe producteurs et opérateurs de la filière. Un souhait a émergé en 2014 de créer un produit emblématique en lin biologique de nos régions, pour faire la promotion de ces filières et des acteurs qui la constituent.

 

Issues des lins biologiques cultivés en Seine-Maritime, en Eure et en Seine-et-Marne, elle témoigne tant de la qualité des productions que du long chemin qui reste à parcourir. Actuellement, le lin biologique est principalement filé en Lituanie et en Tunisie par deux entreprises européennes, aucun opérateur sur le territoire français n’étant investi sur ces productions. Le tissage et la confection ont été assurés par Libeco, entreprise adhérente de l’association, à partir d’un design de Nina Giorgi, styliste impliquée dans la mode éthique depuis plusieurs années.

Alors que des tisseurs de lin sont encore présents en France, aucun n’est certifié pour tisser les fibres biologiques de lin.

Éditée à 380 exemplaires et déclinée en 8 modèles, elle est ensuite proposée à la vente sur notre boutique en ligne.

L’occasion pour Noël de faire plaisir avec un produit exclusif et riche en histoire !